Nos produits

TECHNEGASTM

L’imagerie fonctionnelle pulmonaire avec TECHNEGASTM

TECHNEGASTM est une dispersion ultrafine de carbone radiomarqué au Technétium, produit en chauffant du Technétium-99m dans un creuset de carbone pendant quelques secondes à 2750°C1. TECHNEGASTM, ainsi produit dans un générateur Technegas, forme une dispersion hexagonale de particules nanométriques de carbone pur (taille moyenne entre 30-60 nm) encapsulant des cristaux métalliques de Technétium radiomarqué2. Sa petite taille et ses propriétés hydrophobes confèrent aux particules TECHNEGASTM des caractéristiques idéales pour être inhalées et déposées dans les alvéoles pulmonaires2-3. En effet, les particules de TECHNEGASTM pénètrent dans les zones sous-segmentaires du poumon et sont piégées par le surfactant dans les parois alvéolaires4.

Une fois inhalées par le patient pour lequel une embolie pulmonaire est suspectée, les poumons du patient sont alors visualisés par tomographie d’émission monophotonique (SPECT)3. Grâce à la technologie SPECT, les images résultantes d’une scintigraphie de perfusion/ventilation pulmonaire (V/Q SPECT) peuvent être considérés comme supérieures à l’imagerie planaire et à la tomodensitométrie (CT scan) en termes de sensibilité, d’exactitude et de valeur prédictive négative5-6. En plus, TECHNEGASTM, inhalé pour étudier la fonction ventilatoire des poumons offre un excellent rapport qualité/prix, est simple à réaliser et offre aux cliniciens des résultats précis pour orienter son diagnostic7.

Par rapport au CT scan, un intérêt significatif est la faible dose de rayonnement imputée à la scintigraphie tomographique de perfusion et de ventilation (V/Q SPECT)8. Ceci est bien sûr important chez tous les patients, mais particulièrement chez les jeunes femmes présentant une prolifération de tissu mammaire9.

 » Lung scintigraphy has a superior sensitivity combined with adequate specificity and low rate of non-diagnostic tests. The low radiation dose, the possibility to quantify the degree of embolism and to use the test for follow-up of treatment of embolism and its feasibility in very sick patients, contribute to the priority of lung scintigraphy over Computed Tomographic Pulmonary Angiography  » 10

Performances diagnostiques des technologies V/Q SPECT/CT, V/Q SPECT, CTPA and V/Q Planar to detect PE

Table 1: Performances diagnostiques de la scintigraphie V/Q SPECT/CT7 et V/Q SPECT7, de l’angiographie pulmonaire (CTPA) 7 et de la scintigraphie planaire6 pour le diagnostic de l’embolie pulmonaire (adapted from Reinartz et al, 2004 and from Hess and al, 2016 )

« With the advent of SPECT and SPECT/CT technology, significant improvements in ventilation-perfusion imaging have been made, not only in our ability to resolve subtle heterogeneity in ventilation and perfusion distributions but also in providing relative quantification of ventilation and perfusion »11

Table 2: Imagerie pulmonaire fonctionnelle et quantitative. Les images et la quantification 3D ont été fournies par

Grâce à ces avancées technologiques, la technique V/Q SPECT/CT utilisant TECHNEGASTM peut être utilisée comme un outil d’évaluation préopératoire, de suivi de la progression et du traitement médical de pathologies respiratoires12-13 pour lesquelles l’imagerie fonctionnelle au niveau alvéolaire est requise :

Embolie pulmonaire
Hypertension pulmonaire thromboembolique chronique
Bronchite Pulmonaire chronique obstructive Asthme
Emphysème
Quantification préopératoire de la fonction pulmonaire
Planification du traitement par radiothérapie

Pour en savoir plus sur les capacités cliniques de TECHNEGASTM, visitez notre page clinique


Avantages de TECHNEGASTM

      Faible rayonnement ionisant:

La scintigraphie V/Q SPECT utilisant TECHNEGASTM pour l’étude de la ventilation pulmonaire consiste en une dose de radiation réduite de 27 à 36 par rapport à celle de l’angioscanner pulmonaire (CTPA)8.

     Images 3D:

Le comportement gazeux des particules de TECHNEGASTM couplé à l’énergie idéale du Technetium-99m permet une excellente pénétration dans les zones périphériques du poumons3,14. Dès lors, les images peuvent être acquises dans de multiples projections facilitant l’interprétation par le clinicien15 .

      Performances diagnostiques: 

La sensibilité, la spécificité et la précision de la scintigraphie de type V/Q SPECT est au moins équivalente à celle de l’angioscanner pulmonaire (CTPA)5-6 permettant même au clinicien de diagnostiquer l’embolie pulmonaire à des niveaux sous-segmentaires5,16.

     Simple et rapide:

L’inhalation rapide et facile des particules de TECHNEGASTM15 (3-4 respirations seulement) permet au clinicien de prendre des décisions précises et rapides, même en cas d’obstruction pulmonaire16.

     Critères d’exclusion minimaux:

TECHNEGASTM peut être administré à presque tous les patients, y compris les patients présentant une insuffisance rénale17, une allergie au milieu de contraste iodé17 ou encore une obstruction chronique des voies respiratoires18. De plus, TECHNEGASTM est conseillé chez les jeunes femmes en âge de procréer8,16 et chez les femmes enceintes8-9.

     Non invasif19:

La nature non-invasive de l’examen contribue au confort et à la compliance des patients.

 


Documents

Télécharger ici notre :

 


References

  1. Fawdry RM, et al. Initial experience with Technegas – a new ventilation agent. Australas Radiol 1988; 32(2): 232-238
  2. Senden TJ, et al. The physical and chemical nature of Technegas. J Nucl Med 1997; 38: 1327-1333
  3. Roach PJ, Schembri GP and Bailey DL. V/Q scanning using SPECT and SPECT/CT. J Nucl Med 2013; 54: 1588-1596
  4. Mortensen J and Gutte H. SPECT/CT and pulmonary embolism. Eur J Nucl Med Mol Imaging 2014; 41(Suppl1): 81-90
  5. Reinartz P, et al. Tomographic imaging in the diagnosis of pulmonary embolism: A comparison between V/Q lung scintigraphy in SPECT technique and multislice spiral CT. J Nucl Med 2004; 45: 1501-1508
  6. Hess S, et al. State-of-the-Art Imaging in Pulmonary Embolism: Ventilation/Perfusion Single-Photon Emission Computed Tomography versus Computed Tomography Angiography — Controversies, Results, and Recommendations from a Systematic Review. Semin Thromb Hemost 2016; 42: 833–845
  7. Roach PJ, Bailey DL, Harris BE. Enhancing lung scintigraphy with single-photon emission computed tomography. Semin Nucl Med 2008; 38: 441–449
  8. Isidoro J, et al. Radiation dose comparison between V/P-SPECT and CT-angiography in the diagnosis of pulmonary embolism. Phys Med 2017; 41: 93-96
  9. Bajc et al. V/P SPECT as a diagnostic tool for pregnant women with suspected pulmonary embolism. Eur J Nucl Mol Imaging 2015; 42: 1325-1330
  10. Bajc et al. Comparison of ventilation/perfusion scintigraphy and helical CT for diagnosis of pulmonary embolism; strategy using clinical data and ancillary findings. Clin Physiol Funct Imaging 2002; 22(6): 392-397
  11. Elojeimy S, et al. Overview of the novel and improved pulmonary ventilation-perfusion imaging applications in the era of SPECT/CT. AJR Am J Roentgenol 2016; 207(6): 1307-1315
  12. Inmai T, et al. Clinical evaluation of 99mTc-Technegas SPECT in thoracoscopic lung volume reduction surgery in patients with pulmonary emphysema. Ann Nucl Med 2000; 14(4): 263-269
  13. Hsu K, et al. Endoscopic lung volume reduction in COPD: improvements in gas transfer capacity are associated with improvements in ventilation and perfusion matching. J Bronchology Interv Pulmonol 2018; 25(1): 48-53
  14. Bajc M and Jonson B. Ventilation/perfusion SPECT for diagnosis of pulmonary embolism and other diseases. Int J Mol Imaging 2011; 682949
  15. Hess S and Madsen PH. Radionuclide diagnosis of pulmonary embolism. Adv Exp Med Biol 2017; 906: 49-65
  16. Grüning T, et al. Three-year experience with VQ SPECT for diagnosing pulmonary embolism: diagnostic performance. Clin Imaging 2014; 38(6): 831-835
  17. Miles S, et al. A comparison of single-photon emission CT lung scintigraphy and CT pulmonary angiography for the diagnosis of pulmonary embolism. Chest 2009; 136: 1546-1553
  18. Nasr A, Lindqvist A and Bajc M. Ventilation defect typical for COPD is frequent among patients suspected for pulmonary embolism but does not prevent the diagnosis of PE by V/P SPECT. EC Pulmonology and Respiratory Medicine 2017; 4(3): 85-91
  19. Sánchez-Crespo A, et al. A technique for lung ventilation-perfusion SPECT in neonates and infants. Nucl Med Commun 2008; 29(2): 173-177

 

Ultralute

Autorisation de mise sur le marché en attente

Ultralute est une innovation révolutionnaire qui permet aux services de médecine nucléaire d’accroître la productivité de leur générateur Tc-99m, en permettant l’élution de n’importe quelle quantité d’activité dans environ 2 ml. En augmentant la concentration de Tc-99m à partir d’une élution, le profil de désintégration et le profil de croissance du Tc-99m à partir d’un générateur de Mo-99m/Tc 99m peuvent être mieux rentabilisés.